JARDIN DE LA REINE

 Descente de Cuba, Mouillages à Cayo Guayo (2 jours), Cayo Breton (1 jour), Les jardins de la Reine, Cayo Cuervo (4 jours).

 Le 22.02 au 24 février,

Sur le petit matin, nous sommes partis en direction de la cala Guayo. Les navigations ici sont très dures, le vent dans le nez et nous sommes obligés de tirer des bords, donc 2 fois le temps, 3 fois la distance.

 

Cayo Guayo (1)

 

A 17 h 00, arrivée à la cala, nous avons la surprise de trouver le cata du français Guy et sa famille « RINA LA BELLA » avec qui j'ai demandé de l'eau à Cienfuegos.

Le lendemain en début d'après midi, des pêcheurs viennent mouillés à coté de nos bateaux, d'un coup d'annexe nous allons leur demander du poissons. Nous sommes invités à monter à bord de leur bateau de pêche. Il nous prépare des filets de poissons sous nos yeux. L'échange est vite conclue, bouteille de rhum contre du poisson.

Nous nous présentons et les pêcheurs en font de même, nous parlons et rigolons en semble. Ils boivent de suite des rasades de rhum cul sec, leur yeux pétillent, la première bouteilles est plié en un rien de temps.

 

Pêcheurs à Cayo Guayo (3)

 

Pêcheurs à Cayo Guayo (9)Pêcheurs à Cayo Guayo (8)

 

Pêcheurs à Cayo Guayo (15)

 

 

 

Pêcheurs à Cayo Guayo (10)

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est une ambiance très sympa, puis un deuxième bateau arrive et se met à couple du premier.

Représentation, puis ces nouveaux pêcheurs nous montrent fièrement dans leur cale 3 ou 4 gros requins dans leur glace dont 1 requin marteau. Moi qui voulait me baigner pendant la traversée, et bien non !

 

Pêcheurs à Cayo Guayo (11)

 

Pêcheurs à Cayo Guayo (13)

 

Nous quittons leurs bateaux avec une grosse quantité de filets de carangues jaunes. Guy nous invite à venir manger ensemble sur « RINA LA BELLA », poissons sur barbecue, un régal !.

La Soirée sympa se termina tard. Nous regagnions notre bord avec notre cota de filets de poisson, que Claudy la femme de Guy, nous a préparé. Coupés en dés, mis à macérer dans de la moutarde, épices et herbes, avec la consigne de les faire cuire doucement avec de la crème fraîche. C'est délicieux, recette à garder dans vos tablettes.

 Le lendemain, direction Cayo Cuervo dans les jardins de la Reine..

Les Jardins de la Reine, réserve naturelle protégée, sont sauvages et désertiques. Cet archipel est composé d’îlots coralliens, de mangroves et d’un labyrinthe de cayes ; c'est un paradis pour les plongeurs et les plaisanciers . Cet archipel est isolé à 80 km au large de la province de Ciego de Avilla, étendus sur plus de 75 milles avec comme habitants des milliers d’oiseaux, des poissons multicolores.

Nous reprenons notre route vers l'Est, nous quittons Cayo Guayo pour Cayo Breton une nav de 10 h sur une seul amure avec 10 à 15 nds de vent, toujours au pré .

A 16H30 nous mouillons non loin de vestige de station de pêche. Nous passons la nuit et repartons le 25/02 pour cayo Cuervo que nous atteignons en 8h de nav dans les jardins de la Reine en slalomant entre les îlots et en empruntant le canal Cino BLAS, d'où j'ai failli me planter par inattention ! Merci Nicole ! Heureusement que le capitaine en second est là!

Enfin après 3 heures de moteur, Éole nous a laissé tomber encore une fois! Nous posons la pioche par 6 m de fond dans le croissant que forme Cayo Cuervo.

Hé là qui nous interpelle sur VHF, Shannon et Tony qui nous souhaite la bienvenue depuis son cata « Sweetie» .Ce sont les Américains rencontrés à Cayo Rosario. Agréable surprise !

Nuit calme malgré 15 nds de vent.

 Cayo Cuervo (1)

 

cata Amérian- C Cuervo

 

Le 25 février,

Le petit déjeuner est pris sur le pont avec un soleil radieux. A 11h Shannon arrive sur sa planche qu'elle pousse avec sa grande pagaie. Elle va voir les bateaux crevettiers arrivés la veille au soir dans la baie pour se mettre à l'abri du vent. Elle va leur demander des camerons « crevettes ». 1 h plus tard, elle revient avec un grand sac de crevettes posé sur sa planche qu'elle partage généreusement avec nous.

A 14H nous partons ensemble Tony, Shannon et moi pour une partie de pêche à la langouste. Nos annexes sont mouillées à l’extérieur de cayo Cuervo . 1 H 30 après, Tony a fait 3 grosses langoustes et moi 2 grosses et une petite. Les 2 langoustes sont tellement grosses que je suis obligé de couper les têtes pour les faire cuire dans la cocote.

 

 

 

pêche à Cayo Cuervo (2)

 

Le 26 février,

Nuit calme bon mouillage. Les bateaux crevettiers sont toujours présent à notre réveil, ils partent vers 17h et sont de retour au petit matin. Dans la matinée, les bateaux viennent déverser chacun leur tour leur pêche de crevettes de la nuit dans un bateau usine qui est mouillé à l’extérieur de la caye.

 

Crevettiers à Cayo Cuervo (9)

Crevettiers à Cayo Cuervo (5)

 

Crevettiers à Cayo Cuervo (12)

 

 

 

Crevettiers à Cayo Cuervo (2)

 

crevettiers Cayo Cuervo (1)

 

Je désire leur rendre une visite pour leur demander des crevettes. Je parts voir Shanonn qui désire m'accompagner.

Nous allons voir le crevettier mouillé à proximité d' Odyssea. Ce même crevettier qui ce matin en ce dirigeant vers nous a évité de justesse de s'échouer sur le banc de sable situé au centre de la baie.

crevettiers Cayo Cuervo (2)

Une heure après avoir dialogué avec les marins de divers sujets et appris qu'ils avaient attrapés un requin tigre dans leur filet, nous revenons avec un seau de gambas énormes et 4 grosses langoustes. A midi, nous mangeons ces grosses gambas et avec le surplus Nicole fait des bocaux stérilisés à la cocote.

 

repas donné par crevettier

 

Comme vous pouvez le constater, nous mangeons depuis que nous avons quitter Cienfuegos, poissons, crevettes et langoustes. Je crois que nous arrivons un peu à saturation.

L'après-midi replongée pour chasser la langouste sur un autre site. Maigre pêche, je reviens avec une seule langouste et Tony revient bredouille.

 Le 28 février, en début d'après midi, nous sommes invités sur le cata « Sweetie » pour une partie de dominos mexicain, jeu que nous ne connaissions pas. Partie animée en dégustant gâteau aux cerises et arrosé de cidre venue de la cale d'Odysséa.

 

a

 

a

 

Le 1er mars,

Nous regrettons de quitter Cuevo, et nos amis Américain, notre visa touche à sa fin. Nous sommes obligés d'avancer sur notre itinéraire.

Départ à 7 h 40 ce matin. Nous avons un vent SE qui nous mène jusqu'au canal de Cabalones qui nous permet de sortir des jardins de la Reine et du golfe Ana Maria pour mettre le cap sur Santiago de Cuba.

Une navigation au pré de 230 milles nautique sur une mer plate avec un vent tournant. Nous avons mis le spi durant 5 heures, ce qui est exceptionnel.