PANAMA - PUERTO LINDO

Le 13 et 14 juillet 17,

Départ à 8 h 15, 45 milles nautiques à faire pour aller à Puerto Lindo sur Panama.

Une navigation au bon plein qui nous fait poser l'ancre à 17 h 30 à Puerto Lindo. C'est une une halte de 2 jours, juste pour attraper la météo en vue de rejoindre les dernières Îles Colombiennes de San Andrés et Providencia, qui sont au Nord Ouest..

 

Port Lindo - Panama (1)

 

 

Port Lindo - Panama (2) R

Port Lindo - Panama (11) R

 

 

 

 

 

 

 

Dans le lagon, nous faisons la connaissance de Michèle et Michel, un couple de Parisien qui navigue depuis 2007 sur un catamaran, un Nautica 37 au nom de « Quand Même III ».

A Puerto Lindo nous cherchons une antenne wifi afin de prendre la météo. Aucun point accès à la wifi,  ! Il nous l'a faut pour continuer sur l'Amérique du Nord et Centrale.

Le 14 juillet à midi, nous prenons le bus avec nos nouveaux amis afin d'aller à à Puerto Belo qui est un port plus grand. Le voyage à l'aller durera 30 minutes, avec un chauffeur très calme. Ici tout est vert, les gens dans le car sont indifférents aux étrangers.

Arrivée à Puerto Belo, nous profitons d'effectuer quelques achats supplémentaires en dollars et surtout nous nous renseignons pour capter la wifi.

Nos amis nous amènent à une boulangerie qui fait bar avec wifi. Achat de pain qui à l'air sympa puis nous nous installons pour déguster des gâteaux, prenons les nouvelles de la famille et surtout la météo.

Le retour en car se fera plus vite, car le chauffeur avait dû faire un stage à Monléry.

L'après midi, nous partons en annexe visiter le chantier de Puerto Lindo et le fond du lagon avec son village de pêcheurs.

A la tombée de la nuit, Michel et Michèle nous ont invités à prendre l'apéritif, une bonne soirée passer en leur compagnie.

 

Port Lindo - Panama (17) R

Port Lindo - Panama (19) R

Port Lindo - Panama (5)

Du 15 au 17 juillet 17,

Nous passons la matinée à ranger Odysséa, afin de partir sur l’île de San Andrés de Colombie qui se trouve au Nord Ouest , distance de 219 milles nautiques.

C'est à 14 h 00 que nous quittons Puerto Lindo avec un petit vent d'Ouest, cap 324 degrés, grand voile plus génois.

A 16 h 30, plus de vent, M. Perkins prend le relais. Toute la moitié du trajet est une alternance de vent faible et du moteur.

109 milles nautiques de souffrance pour les voiles d' Odysséa ainsi que pour moi.

Le 16 juillet à 23 h 00, enfin du vent d'Est ! Éole se réveille. Odysséa caracole à 6,5 nœuds, puis 7 nœuds à 3 heures du matin, avec un vent de travers, la grande voile à 2 ris, et 12 tours au génois. Sa souffle fort, 25 nœuds, rafale de 30 nœuds.

Dans la journée, Odysséa se comporte bien malgré cette houle de travers qui le malmène.

Pour le sommeil, nous arrivons un peu à dormir, bien calé avec des coussins. Moi je dors dans le carré sur la bannette tribord. Nicole dans la cabine arrière, son sommeil est plus fragile que le mien, elle dort peu.

C'est à 12 h 30 le 17 juillet, que nous arrivons à la bouée d’atterrissage de San Andrés, avec un coup de vent et une pluie diluvienne qui nous bouche la vue. Heureusement que les bouées ont un écho A.I.S., qui nous aide à rentrer dans ce chenal où nous voyons à bâbord et à tribord les vagues déferler sur les cays.( haut fond de corail)

Pour la suite, nous jouons au Petit Poucet, nous suivons les bouées du chenal une à une pour arriver à San Andrés Harbour où nous mouillons dans 4,5 m d'eau.

C'est avec surprise que nous sommes interpellé par la VHF, le capitaine du port nous demandant de nous identifier, nom du bateau, nombres de personnes à bord.

En début d’après midi, nous appelons par VHF sur le canal 16, l'agent de liaison afin de nous faire les papiers.

Il nous annonce qu'il y a des taxes touristiques à payer de 105 000 pesos (35 $US) par personne qui sont pour les 2 îles de San Andrés et Providencia, plus 50 $US pour lui. La Colombie est extrêmement cher comme pays à visiter  pour les voiliers !